Le DAY BY DAY (California Music – Tour)

(15 petites minutes sont nécessaires pour parcourir ce Day By Day, installez-vous confortablement, votre prochain voyage pourrait bien commencer maintenant).

Dimanche 26 Septembre 2021 Paris Charles De Gaulle

Notre voyage débutera à Paris Charles de Gaulle, la veille de notre départ. Nous nous retrouverons dans un hôtel proche de l’aéroport, pour une soirée de présentation des membres du staff et une première nuit tous ensemble. Nous procéderons à un rapide briefing : principales recommandations, distribution des Roadbook, des Mini-programmes, et des Tripy (Votre GPS pour ce voyage). Pas de rendez-vous, vous arrivez quand vous pouvez. Votre chambre sera réservée. 

Lundi 27 Septembre 2021 Paris ➔ San Francisco

Réveil aux aurores pour notre premier breakfast, quelques formalités, sécurité oblige, et un vol direct vers San Francisco. Nous décollerons à 09h15. Embarquement pour le pays des extravagances, des excentricités, de la folie créative, de l'inventivité, des libertés individuelles et de la contestation, même si cette dernière prend aujourd'hui des airs moins rebelles qu'à l’été 1967. Ce voyage tentera de retracer principalement et autant qu’il est possible l’explosive créativité qui a caractérisé les USA de la fin des sixties jusqu’au milieu des seventies. La Californie est un berceau de la musique, comme du cinéma. Imprégnée par les images des films du Nouvel Hollywood et bercée des musiques du Monterey Pop Festival, de Woodstock (désormais jeune quinquagénaire) et de tant d’autres. Notre traversée de la Californie, se nourrira de la liberté, de la contre-culture et de la musique « Made in América ». Nous atterrirons vers 11h40 (heure locale) et après quelques formalités avec les agents de l’immigration et des douanes, des taxis nous déposeront au pied de notre hôtel, au centre de San Francisco, tout près de Union Square et d'un terminus du Cable Car. C’est le printemps, l’air est propice à l’escapade dans les rues du « Lieutenant Bullitt ». L’après-midi vous appartiendra, quartier libre, le staff vous renseignera les bons plans. Attention au coup de mou qui arrivera forcément... Nous vous fixerons rendez-vous, à la réception de l’hôtel verts 18h30, pour aller manger. Rien de spectaculaire, plutôt vite fait, bien fait. Et pour la soirée, c’est « Up To You », vous sortirez, vous dormirez ! Dans les deux cas, le staff veillera sur vous. 

Mardi 28 Septembre 2021 San Francisco ➔ San Francisco 

Cette journée sera consacrée à la découverte de la ville, son histoire récente, tumultueuse, glorieuse, à son énergie toujours renouvelée. Parfait pour se remémorer l'été 67, le fameux « The Summer of Love » : le campus de Berkeley en ébullition, le quartier de « Haight-Ashbury » en fusion, la musique psychédélique était partout dans la rue. « L’Utopie Hippie » triomphait, le Grateful Dead la célébrait. Les enfants du « Baby-Boom » refusaient la guerre du Vietnam, leur lutte était pacifique, c’était le « Flower Power ». Le staff vous conduira sur leurs traces, sur des riffs de Jimi Hendrix, de Jefferson Airplane, etc... Une journée de rébellions contre toutes formes d’autorités, nous goûterons à une liberté totale, sans tabou, « la fleur à la main ».  Le diner du soir sera libre, lui aussi... Ensuite, nous nous regrouperons pour un premier concert, peut-être, en fonction de la programmation, au légendaire Fillmore Theater. Pour les plus courageux, la soirée continuera, un « Thursday Night Fever » à Frisco, la musique traine en ville et nous aurons les bonnes adresses à vous donner pour un « After au parfum Hippie ».  A vous les fleurs dans les cheveux... « Peace and Love » tonight  

Mercredi 29 Septembre 2021 San Francisco ➔ San Francisco 

Journée libre, le bon côté du Covid-19, enfin un petit plus sympa à ce vilain virus.

Jeudi 30 Septembre 2021 S.F. ➔ San Luis Obispo (375 kms)

Nous prendrons notre breakfast aux aurores. Ensuite dix bonnes minutes de marche à pied, pour prendre possession de nos machines. Et après quelques formalités à nous la route pour notre première échappée, cap au Sud. La traversée du Golden Gate Bridge (au nord), ce sera pour dans 10 jours. Mais fini de flâner, contact moteur et place à cette sensation si bien décrite par Jack KEROUAC ; ... « lorsque enfin je poussai le moteur, la route m’apparut immédiatement comme une délivrance, comme le nouveau-né s’échappait du fruit perçant la fine peau qui le séparait du jour, j’avais la certitude de partir pour une Amérique que je savais ne pouvoir saisir autrement que « One The Road ». Au panthéon des routes sublimes, dans la mythologie du biker, il y a la « California Number One », aussi appelée la « Pacific Coast Highway ». C’est cette route, qui épouse presque parfaitement les courbes et avancées des collines californiennes se fracassant dans l'Océan, que nous nous approprions, ce matin.  Nous quitterons San Francisco un vendredi, attention à la circulation, les stressés du travail auront envahi les rues, les bruits de nos moteurs se perdront dans le vacarme de la cité. Sans, pour autant, imiter le lieutenant Bullitt, (Steve McQueen), nous éprouverons les freins et les embrayages de nos montures dans les rues vertigineuses et tortueuses de Frisco, comme « Lombard Street », la plus célèbre. Pour notre destination, San Luis Obispo, la One longe les puissants rouleaux du Pacifique. Les Beach Boys locaux égailleront cette route du surf qui traverse le temple cool et artistique de Santa Cruz avant de rejoindre les terres agricoles de John Steinbeck (Les Raisins de la Colère) et les Docks de Monterey. Dès les premiers miles, dans Pacific Grove, les paysages seront bluffant. À petite allure dans Carmel, nous profiterons de ses plages de sable blanc et de ses maisons face au Pacifique. Ici nous chercherons l'ombre de Clint Eastwood. Plus loin, la sérénité nous guettera à Nepenthe, un stop improbable, dont la vue nous laissera sans voix. (Il est dans votre Tripy). Et le meilleur sera encore à venir, nous arriverons sur Big Sur, vous choisirez votre musique et ce sera parti pour une virée époustouflante, un mano a mano sur les courbes parfaites de la One, entre les roches, les plages et la forêt. Les fantômes d'Henry Miller et de Jack Kerouac nous guetteront, avant de retrouver les Éléphants de Mer de Cambria et la ville de Morro Bay. San Luis Obispo sera alors tout proche. Après cette journée de routes mythiques viendra un soir de fête bien mérité. Regroupement déglingué en ville pour une affriolante tablée au son du surf et des guitares. Nous nous laisserons porter par les douces vagues du Pacifique. Nous assisterons, à un "revival" excitant du Monterey Pop Festival de 67, le précurseur du festival de Woodstock, qui avait notamment été organisé par The Mamas & The Papas. On stage, Jimi Hendrix (présenté sur scène par Brian Jones), Otis Redding, Janis Joplin, Ravi Shankar, Canned Heat, pour ne citer qu’eux. Vous l’avez compris : retour sur des sets qui sont entrés dans la légende.

Vendredi 01 octobre 2021 San Luis Obispo ➔ Los Angeles (294 kms)

Pour notre deuxième étape, nous rejoindrons Los Angeles. Quelques détours surprenants nous attendront sur cette route, qui nous invitera à de nombreux arrêts. Un itinéraire parfois montagneux, le plus souvent somptueux pour la plus grande satisfaction des gros rouleurs. Nous vous proposerons deux itinéraires possibles. Par la côte, vers Santa Maria, Santa Barbara, Ventura et Malibu, avant de tourner vers Hollywood, ou par l’intérieur et les courbes de la somptueuse « Blue Star Mémorial Highway » dans la California Valley, pour rejoindre les paysages désertiques et « Los Padres National Forêt ». Avant de découvrir la petite ville d’Ojai et de revenir sur le bord de mer par Maricopa Highway, Ventura, Malibu et finalement Hollywood. Une journée qui se terminera par l'expérience des autoroutes à 8 bandes de la banlieue de L.A., dont une pour le covoiturage et une pour les motos. Elles nous mèneront rapidement à l'hôtel, si on prend bien la sortie de La Cienega Boulevard, vers les collines d'Hollywood. (Le Tripy fera de son mieux). Notre hôtel en plein West Hollywood, sera à 300 mètres d’Hollywood Boulevard, à distance pédestre du Whisky A GoGo, du Roxy, du Rainbow et à peine plus loin du Troubadour, les clubs légendaires de L.A., dont l'histoire à l'heure des « Doors », vous sera racontée par Tonton Francis. Plus tard, à vous de choisir la meilleure énergie de la scène rock locale, à vous de vous infiltrer dans la faune qui s'expose sur Sunset et Hollywood boulevard, un Samedi soir. Brillez, cette nuit vous serez à Hollywood... 

Inédit, notre DAY BY DAY vous propose un “raccourci” 

Samedi 02 Octobre 2021 Los Angeles ➔ San Diego, ou Los Angeles ➔ Los Angeles.

Pour la première fois depuis le début de notre collaboration avec RTL2, nous mettons à votre disposition le choix d’un « raccourci » ! Explication : Une seule nuit à Los Angeles pourrait bien laisser quelques frustrations, à ceux qui ne connaissent pas la « Super Américaine » ... Et à contrario, pour ceux déjà conquis, une escapade vers San Diego pourrait bien obtenir leur préférence. Alors, avec un petit brin d’audace, le staff s’adaptera et se divisera en deux. 

 1. Samedi 02 Octobre 2021 Los Angeles ➔ Los Angeles

En choisissant de rester à L.A., pas de bagages à préparer, pas d’horaire à respecter, vous resterez au même hôtel, alors pourquoi pas une « grasse mat » gourmande ? La quiétude dominicale sera parfaite pour un « ride » dans les quartiers, boulevards, avenues de Los Angeles. Votre Tripy vous mènera des collines d’Hollywood vers ses étoiles, sur Hollywood Boulevard. Ensuite vers Beverly Hills, Melrose Avenue, Westwood, Santa Monica, et pour terminer Venice Beach, véritable « Cour des Miracles », un cirque humain avec sa faune hétéroclite, sans oublier la célèbre salle de musculation extérieure où Schwarzenegger a fait ses armes. Un parcours sur mesure pour capter les vibrations de la ville et en évoquer son importance dans l'histoire de la musique et du cinéma. Ou pourquoi pas une journée placée sous le signe des sensations, des spectacles époustouflants avec la visite du Parc d’Universal Studios Hollywood. Un vrai bon moment, en couple, ou avec vos désormais nouveaux compagnons de route. Si d’aventure vous préférez aller côtoyer, les zozos et les palmiers de Venice Beach, ou faire un tour instructif au Griffith Observatory, pas de problème, cette journée sera toute à vous. Soirée libre, vous pourrez vous la jouer paillettes et surprises, vous serez encore à Hollywood, et là tout est possible ! La partie du staff resté avec vous, vous renseignera quelques bons plans. 

2. Samedi 02 Octobre 2021 Los Angeles ➔ San Diego (178 kms)

En choisissant l’étape vers San Diego, et même si la partie mythique de la Highway One est désormais à votre tableau de chasse de motard, c’est encore sur son bitume que vous vous rendrez à San Diego par un itinéraire court (178 kms). Profitant du parcours rural de votre Tripy, vous quitterez Los Angeles par une visite de la ville et ses points les plus chauds. Avant de retrouver les côtes du Pacifique, nous savourerons Long Beach et ses plages légendaires, Naples et son canal aux racines italiennes. Un petit stop à Shoreline Village et son Boardwalk qui saura satisfaire toutes nos envies de shopping, tandis que les amateurs de nature pourront assouvir leurs appétits en partant observer les baleines et leurs danses dans les eaux du Pacifique. San Diego, huitième ville des États-Unis regorge de sites remarquables. Le Sunset Cliffs Natural Park, le Balboa Park, Mission Beach ou la vieille ville pour une soirée libre, placée sous le charme et l’observation du temps qui passe. Soirée et repas libre. 

1(Suite). Dimanche 03 Octobre 2021 L. A. ➔ Kingman (413 kms)

Pour le groupe « Los Angeles », une émotion au parfum de Route 66 sur le trajet de ce lundi. « Ils arrivaient d’Illinois, d’Iowa et d’ailleurs à l’Est à la recherche de meilleures terres, d’un avenir. Après Pearl Harbour, des milliers de militaires y débutèrent leur voyage vers Berlin. Puis ce fût plus simplement pour leurs vacances, que la 66 tendra son rouleau de bitume, inventant un nouveau modèle économique, lui-même accouchant une nouvelle civilisation qui continue à nous faire rêver ». Une petite visite de la ville mythique de Barstown, une eau minérale au Bagdad Café, un peu d’essence au Roy’s Café à Amboy, quelques kilomètres au Colorado, une rencontre avec les ânes de la ville presque fantôme d’Oatman combleront nos rêves de « The Mother Road ». Dans vos écouteurs, U2 ou le folk de Gram Parsons, qui hante Joshua Tree, ou encore les guitares de Dick Dale qui a fui la côte pour se réfugier à Yucca Valley, pas très loin de notre itinéraire. Nous arriverons à Kingman, ce soir un peu de calme et retrouvailles avec le groupe « San Diego », on se racontera nos aventures autour d’un feu et d’un BBQ, comme tant d’autres l’ont fait avant nous. 

2(Suite). Dimanche 03 Octobre 2021 San Diego ➔ Kingman (507 kms)

Pour le groupe « San Diego », après une bonne nuit, un trajet de liaison superbe, attention 507 kilomètres, ce n’est pas rien ! Départ tôt pour l’étape la plus longue de notre voyage. Indian Springs, Barett Junction, le début de notre itinéraire nous rapprochera de la frontière mexicaine que nous longerons jusqu’à midi. Ici on ne passe pas au-dessus des murs, même pour rire. Ce sera vers Rancho Del Campo et Manzanita que nous récupèrerons la Highway 65 et peu après la 101, que nous suivrons plein nord vers notre étape sur la Route 66.  Sur votre Electra-Glide ou dans la voiture, à vous aussi les musiques de U2, de Gram Parsons ou Dick Dale. La Colorado River nous guidera à travers Cibola National Wildlife Refuge, jusqu’à Needles où vous retrouverez le groupe « Los Angeles ». Ce soir BBQ au coin du feu... 

Lundi 04 Octobre 2021 Kingman ➔ Las Vegas (270 kms) Las Vegas, baby!!

Une étape qui nous mènera, toujours sur la Route 66, d’abord vers Kingman et son Historic Route 66 Museum, carrément exceptionnel, et comme l’étape sera courte nous aurons le temps de faire une visite tranquille. Ensuite plein Nord vers Las Vegas. Les paysages seront exceptionnels, la splendeur du désert de Mojave, les branches tendues vers le ciel des Joshua Tree (l’arbre pas le parc), les dunes sifflantes de Kelso, cette journée promet quelques souvenirs mémoriaux, d’autant que notre destination sera Las Vegas ! Ce qui n’est pas rien dans l’imaginaire collectif. Nous devrions arriver à la réception de notre hôtel en milieu d’après-midi. Il sera probablement difficile de quitter la piscine sous ces températures torrides, pourtant la ville offre quelques extravagances diurnes qui valent le déplacement. Comme les montagnes russes du NYNY ou les fontaines du Bellagio ou encore la Galerie commerçante du Caesar’s Palace. Épatant aussi, les Gondoles du Vénitien ou les tigres blancs et les dauphins du zoo au Mirage et que dire des entrailles du vieux Vegas, propices à la photo nostalgique. Après cette journée, vous serez sans conteste prêts pour un buffet dans un des multiples restaurants de l’hôtel Mirage, avant un spectacle pétillant, déjanté et envoutant préparé pour vous, par les artistes du « Cirque du Soleil ».

Mardi 05 Octobre 2021 Las Vegas ➔ Las Vegas

Bonne nouvelle, aujourd’hui, pas de valises à faire et pas de rendez-vous au camion. Cette journée de break vous appartient. Poursuite des extravagances diurnes ou si vous n’avez pas envie de ces escapades urbaines, le Tripy pourra vous emmener vers les grands espaces du Nevada, de l’Utah ou de l’Arizona tous proches, comme le « Grand Canyon », jusqu’au « Skywall », vraiment extraordinaire. Ou vers « Valley of Fire State Park » ou pourquoi pas « Red Rock Canyon National Conservation Area » ... (Tous les parcours seront dans votre Tripy). Les tourtereaux déterminés, pourront prendre le chemin des chapelles de mariage, alignées au bout du Strip, où un Elvis de pacotille fera toujours un bon témoin. Le Nevada autorise les mariages éclairs, alors prudence aux célibataires de nos formules « Duo Pilotes » (homme ou femme), il est souvent plus facile, surtout avec un verre dans le nez, de faire une connerie, qu’une bonne action... (Heureusement le Nevada autorise aussi les divorces faciles). Et vous savez ce que l’on dit « Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas », alors pour cette nouvelle soirée libre, un peu de débauche, ici elle est moins interdite qu’ailleurs. Attention cependant à vos cartes de crédit... Seuls les taxis ne coutent presque rien, alors n’hésitez pas, « Sin City » se visite en Taxi à trois ou quatre, c’est top. 

Mercredi 06 Octobre 2021 Las Vegas ➔ Lone Pine (420 kms)

Il est temps de se remettre en selle, Las Vegas dont les néons inondent encore le ciel du Nevada, nous fera ses adieux. Nous roulerons Nord-Ouest, vers la « Vallée de la Mort », l'air sera chaud mais pas irrespirable. Rendez-vous à Shoshone pour quelques émotions et quelques bonnes photos. Sur un parcours pas aussi rectiligne que le montrent les cartes, mais 80 mètres sous le niveau de la mer jusqu’à Badwater, direction Artist Drive et un crochet absolument renversant par Zabriskie Point. En direction de Furnace Creek, les paysages seront à couper le souffle, un relief figé où toutes les nuances du blanc, beige, orange, brun, se mélangent pour faire une seule couleur, celle du désert. Une sensation de liberté tellement particulière se dégage de cette route dans « The Big Open Space » américain. Nous devrons « refueler », sans faute, à Furnace Creek.En fin de journée, nous longerons Sequoia National Foret et de nos chambres d’hôtel nous pourrons apercevoir les premières montagnes de la Sierra Nevada. Ce soir on chasse la musique, les plans ne sont pas très nombreux, mais qui cherche, trouve.... 

Jeudi 07 Octobre 2021 Lone Pine ➔ Jamestwon (400 kms)

Prévoyez des vêtements chauds, une bonne partie de cet itinéraire se passera en altitude. Au programme de ce matin en direction de Bishop, un couloir bordé de montagnes, des routes somptueuses, des paysages époustouflants, mais aussi des virolos à gogo...  À Mono Lake Vista Point, nous savourerons le point de vue sur ce Lac d’eau Salé avec ses formations rocheuses uniques, tout droit sorties d’une peinture de science-fiction. À gauche sur la 108, nous gravirons le Sonora Pass (2.993 mètres tout de même), avec ses dizaines de courbes vertigineuses. Plus loin, au bout d’un petit détour, les eaux bleu turquoise du Donnell Lake, splendide ! Direction la Stanislas National Foret et sa rivière. Attention aux impasses des Parcs Nationaux du Yosemite et du Sequoia, le seul moyen de traverser la Sierra Nevada sera l’itinéraire dans votre Tripy. Ce soir, pas certain que nous aurons envie de musique, le calme sera plus apprécié et plus propice à classer nos souvenirs de cette journée inoubliable. 

Vendredi 08 Octobre 2021 Jamestwon ➔ San Francisco (270 kms)

Petite journée, mais grandes émotions, toujours sur la 108, nous quittons Jamestown par quelques reliefs montagneux, avant de grimper sur un morceau de la voie rapide (205). Bientôt entouré de milliers d’éoliennes, nous traverserons un paysage vallonné par la Altamont Pass Road. Trop vite, nous retrouverons la circulation trop dense de la banlieue de San Francisco. Nous contournerons sa baie pour rentrer en ville par le « Golden Gate », véritable emblème de la ville. Grosse émotion pour une dernière séance photos aux endroits prévus, si la brume nous fait la joie de son absence. Après un passage éclair chez Eagle Rider et chez Alamo pour rendre nos montures, vous pourrez profiter de l’hôtel ou errer en ville, à vous de choisir comment vous passerez cette dernière après-midi américaine. Le staff veille sur vous et vous préparera une sympathique surprise pour notre dernier diner sous les étoiles, que nous espérerons inoubliable. 

Samedi 09 Octobre 2021 San Francisco ➔ Paris (Arrivée le 10 octobre vers 11h00 à Paris CDG)

Rien de bien intéressant pour cette journée consacrée à notre retour vers l’Europe. Nous ne décollerons que vers 14h50, de quoi nous retaper de la soirée de la veille et profiter de nos derniers moments tous ensemble. Nous mettrons pied à terre à 10h35 (heure française), une bonne heure pour retrouver nos proches. 

Visitez notre page « Formules et Tarifs » pour en savoir plus !
Nous proposons une formule à partir de 2.995 €